Ma routine beauté

Depuis le mois de Février 2016, je suis progressivement passée à une routine plus naturelle. Je vous explique : fini les soins/masques/gommages de grande surface et place aux soins naturels (huiles végétales, huiles essentielles, poudres ayurvédiques). J’ai une peau normale à mixte, les huiles et soins indiquées ci-dessous sont donc adaptés à mon type de peau. Néanmoins, vous pouvez aller lire l’article de Peau Neuve qui vous indique quelle huile pour quel type de peau !

Après ça, je prends mon petit déjeuner. Ça laisse le temps aux soins de pénétrer avant d’appliquer le maquillage.

Bonne nuit ! Le lendemain matin, ma peau est fraîche et re-pulpée. Prendre soin de mon visage me prend au maximum 30 minutes par jour et une fois par semaine je complète avec un gommage et un masque.  J’ai shoppé les produits Saisons d’Eden lors d’une vente sur Beauté Privée.

Avant, j’avais la peau sensible, avec des rougeurs et plusieurs boutons, peu importe la période du mois. Maintenant, j’ai la peau nettement moins sensible, je n’ai plus de rougeur et uniquement des boutons pendant la période rouge ! Littéralement, être passée au naturel à changer ma peau du tout au tout.

Mon fil rouge alimentaire

Ce fil rouge alimentaire m’a été proposé par le médecin qui me suit depuis plus de deux ans afin de soigner mon hyperphagie.758b48806a507b5a17ff92456341e579Les rations pour la journée :

  • 2 à 3 fruits, pas plus !
  • 2 produits laitiers maximum
  • 160 à 200 g de viande ou poisson
  • 20 g de matière grasse (huile, beurre)

Répartition dans la journée :

  • Petit déjeuner
    • Mon petit déjeuner varie tous les jours. Parfois il est salé avec du fromage et du blanc de poulet et parfois il est sucré avec un porridge ou un bowlcake. Mais il y a toujours ces deux choses :
    • Café au lait
    • 1 fruit
  • Déjeuner :
    • Légumes à volonté
    • Protéines
    • Féculents
  • Collation (quand il y a entraînement) :
    • Fromage blanc ou yaourt nature
    • Fruits secs ou Müesli
    • 1 fruit
  • Dîner :
    • Légumes à volonté
    • Protéines
    • Féculents

Ma répartition est vraiment très très basique. Je ne mange pas forcément de viande midi et soir tout comme les féculents. J’alterne et je m’adapte avec ce qu’aime Chéri et ce que moi j’aime. Il y a les périodes où je suis à l’école et je maîtrise tout. Et il y a les périodes où je suis en entreprise et je ne maîtrise pas forcément le repas de midi. Quand je n’ai pas très faim le matin, je mange un petit déjeuner plus léger et j’emporte une pomme ou un autre fruit pour le prendre en collation à 10h.

06d7b6bbda84d516ad41a8082bf0c522

NON ! Je ne suis pas végétarienne, ni VEGAN. Néanmoins, je respecte tous ceux/celles qui le sont ! Parfois, je fais de la pâtisserie ou des plats végétariens/vegan sans m’en rendre compte. J’aime la viande blanche, j’aime le lait, j’aime les œufs des poules de mes parents, j’aime le poulet que produit Chéri… Mais j’essaye de consommer bio quand c’est possible et surtout LOCAL.

 

 

Comment je me suis mise à la course à pieds.

Qui aurait cru un jour que je prendrai du plaisir à courir et à repousser mes limites ? Certainement pas moi. J’ai toujours détesté la course à pied étant plus petite et aujourd’hui, je fais 3 sorties de course par semaine. Chéri n’y est pas pour rien. Il a trouvé les bons mots en me lançant des défis « Tu ne cours pas assez vite sur le terrain de handball ! » Touchée dans ma fierté, je voulais lui prouver le contraire. En effet, la course à pied m’aide beaucoup sur le terrain de handball. Mon cardio s’améliore, je suis moins vite fatiguée et j’arrive mieux à tenir la distance. C’est la principale raison pour laquelle je me suis mise à la course à pieds.

3c8820f2bb6deafb4e0666e5bfb33150

Qui aurait cru un jour que je franchirai un jour la ligne d’arrivée d’un 8 km ? Certainement pas mes professeurs de sport du collège et du lycée. Je n’ai jamais réussir à finir un cross en courant, j’abandonnais vite en marchant. Et pourtant, cet été j’ai fais ma première course après une année à sortir au moins une fois par semaine. C’est ainsi que cet été, durant mon stage, j’ai commencé à m’y mettre plus sérieusement avec deux à trois sorties par semaine.

Au fur et à mesure de la pratique, je me suis rendue compte que les sensations sont plaisantes et l’envie de repousser mes limites de plus en plus présentes. Je ressens aussi le manque après une semaine sans sortie running… Le véritable déclic ? Je me suis inscrite à la course de 12 km du Marathon du Beaujolais le 19 novembre 2016. Je n’ai jamais couru une telle distance et une préparation est forcément nécessaire. Ma préparation a débutée le 19/09/2016, date à laquelle je me suis réellement mise à m’entraîner. Mes objectifs futurs ? A voir à l’arrivée des 12 km…

bf4b394fb07ea127b6cd569c07ba45ac